Communiqué de presse : HypnoVR lève 700k€ lors d’un tour d’amorçage

Communiqué de presse : HypnoVR lève 700k€ lors d’un tour d’amorçage

Le logiciel de réalité virtuelle de la société permet le déploiement à grande échelle de l’hypnose médicale pour gérer la douleur, le stress et l’anxiété

Strasbourg, France, le 13 juin 2018 – HypnoVR, qui développe des solutions d’hypnose médicale basées sur la réalité virtuelle pour une meilleure gestion de la douleur et du stress, annonce aujourd’hui avoir reçu un financement de 700k€. Ces fonds sont apportés par Guillaume Richard, fondateur et PDG de Oui Care, Daniel Caille, fondateur et président de Vivalto Santé Holding et par La Javaness, accélérateur de start-up spécialisé en IA, ainsi que par Bpifrance et plusieurs business angels.

Les Drs Denis Graff et Chloé Chauvin, fondateurs d’HypnoVR, sont tous deux médecins anesthésistes. A eux deux, ils disposent de plus de 20 ans d’expérience en hypnose médicale. Ils ont été rejoints par Nicolas Schaettel qui apporte à l’entreprise 15 ans d’expertise commerciale et technologique.

Le financement, une combinaison d’investissement en capital et en industrie, va permettre à HypnoVR de développer ses produits et de renforcer son équipe commerciale et marketing. La société prévoit de mettre sur le marché en septembre 2018 sa solution logicielle d’hypnose en réalité virtuelle qui vise à améliorer la gestion de la douleur, du stress et de l’anxiété chez les patients, en fournissant une solution alternative et complémentaire aux traitements pharmacologiques. En utilisant des casques de réalité virtuelle disponibles dans le commerce, comme l’Oculus Rift ou le Samsung Gear, la solution logicielle d’HypnoVR fait vivre au patient une expérience d’immersion tridimensionnelle et multi-sensorielle intense. Cette technologie, pour laquelle un marquage CE de dispositif médical de classe 1 est en cours d’obtention, dispose déjà d’applications en chirurgie pédiatrique, en gastroentérologie, en gynécologie et en chirurgie dentaire.

« Nous sommes ravis d’accueillir ce groupe d’investisseurs d’horizons variés, qui apportent à la société leur expertise des domaines de la santé, de la finance et de l’industrie du dispositif médical », souligne Nicolas Schaettel, président et co-fondateur d’HypnoVR. « Notre mission, c’est d’offrir au plus grand nombre de patients possible les bénéfices de l’hypnose médicale pour leur permettre un rétablissement plus rapide, une meilleure gestion de la douleur, ainsi qu’une diminution du stress et de l’anxiété. Après des essais cliniques réussis, au cours desquels 90% des patients ont répondu positivement, l’équipe est parée pour le lancement commercial de notre premier produit en septembre 2018. »

Chaque année, on réalise environ 12 millions d’anesthésies en France. Selon la Société Française d’Anesthésie Réanimation (SFAR1), environ un tiers des patients ayant été anesthésiés subissent un ou plusieurs effets indésirables (nausées, vomissements) ou des complications parfois graves (allergies, risques cardio-respiratoires). Le dispositif médical d’hypno-sédation de la société vise à améliorer la qualité des soins et le confort des patients, ainsi qu’à optimiser les phases pré et post-opératoires en réduisant l’usage de molécules chimiques et leurs effets secondaires.

« Le projet HypnoVR permet d’offrir aux personnels et établissements de santé un outil thérapeutique supplémentaire dans leur préoccupation quotidienne de prendre soin des patients », ajoute Guillaume Richard, fondateur et PDG de Oui Care. « L’attention portée aux autres est une des valeurs fortes que nous portons également au sein de OuiCare. »

Parmi les autres investisseurs, on note les business angels Maurice Berenger, CEO de CardioRenal, Guy Paillaud, président du family office Financière de l’Intendance, Jérôme Dillard, ancien CEO de TF1 Shopping, ancien directeur général de B2S et ancien directeur des diversifications chez M6. MLA Conseils a agi comme conseil juridique sur le financement.

« J’ai décidé d’investir dans HypnoVR car la combinaison d’expertise médicale et d’expérience de management des fondateurs est particulièrement probante », indique Maurice Bérenger, CEO de CardioRenal. « Cette combinaison est un atout qui va permettre de donner accès à l’hypnose médicale aux patients, médecins et organismes de soins partout dans le monde. »

Triplement primé au Hackathon « Hacking Healthcamp » de Strasbourg en 2016 et plusieurs fois récompensé, HypnoVR prévoit de lancer une série d’études cliniques avec un important CHU et un partenariat avec Euridol, l’Ecole Universitaire de Recherche Interdisciplinaire sur la Douleur.

A propos d’HypnoVR

HypnoVR est une société spécialisée dans le développement de solutions d’hypnose médicale basées sur la réalité virtuelle destinées à diminuer la douleur et le stress des patients lors de gestes douloureux. Elle conçoit, développe et commercialise des applications logicielles et des dispositifs médicaux. Ces outils innovants d’hypno-sédation permettent d’améliorer la qualité des soins et le confort des patients. Les solutions Hypno VR s’intègrent parfaitement dans les procédures multimodales de réhabilitation accélérée, et permettent d’améliorer les prises en charge tout au long du parcours de soins. On observe des résultats bénéfiques en post-opératoire et une réduction des coûts de santé. Fondée en 2016 à Strasbourg par les anesthésistes et hypnothérapeutes Denis Graff, Chloé Chauvin et Nicolas Schaettel, l’entreprise incubée à SEMIA est également soutenue par Bpifrance, la banque d’investissement publique française, la Région Grand Est et le pôle de compétitivité Alsace BioValley.

Share this :