Revue de presse été 2018

Revue de presse été 2018

06 juin 2018 HYPNOVR Finaliste du SNITEM

Sélectionné parmi 40 candidatures HYPNOVR est finaliste de la 4ème édition de la journée start-up innovantes du dispositif médical. Organisé par le Syndicat national de l’industrie des technologies médicales, l’évènement est ouvert et clôturé par 2 ministres, Delphine Geny-Stephann et Agnès Buzyn.

 

 

 

06 juin 2018 HYPNOVR Lauréat Tango & Scan

60 candidats, 26 lauréats sur les territoires des métropoles de Strasbourg, Metz, Nancy et Mulhouse.        Décerné par le développeur strasbourgeois CREACCRO et cofinancé par l’Eurométropole de Strasbourg HYPNOVR remporte le prix Tango & Scan 2018 dans la catégorie « Santé ».

 

13 juin 2018 – Annonce de la levée de fond  : HypnoVR lève 700k€ lors d’un tour d’amorçage

Communiqué de presse : HypnoVR, qui développe des solutions d’hypnose médicale basées sur la réalité virtuelle pour une meilleure gestion de la douleur et du stress, annonce aujourd’hui avoir reçu un financement de 700k€. Ces fonds sont apportés par Guillaume Richard, fondateur et PDG de Oui Care, Daniel Caille, fondateur et président de Vivalto Santé Holding et par La Javaness, accélérateur de start-up spécialisé en IA, ainsi que par Bpifrance et plusieurs business angels.

 

 

 

24 juillet 2018 – LCI : l’hypnose médicale en réalité virtuelle comme alternative à l’anesthésie.

Denis Graff, médecin anesthésiste et hypnothérapeute, co-fondateur d’Hypno VR, décrit l’hypnose médicale comme « un état de conscience modifié, induit par un thérapeute. L’hypnose permet ainsi de se rendre mentalement dans un lieu de sécurité, pour se soustraire à un environnement source de sentiments négatifs, par exemple une salle d’opération.

 

 

 

20 août 2018 L’express : HYPNOVR, l’anesthésie par réalité virtuelle

Baptisée Hypno VR, le système utilise des casques de réalité virtuelle pour immerger l’utilisateur dans une ambiance sonore et visuelle hypnotique. Des textes lus par des comédiens et des musiques apaisantes complètent l’équation pour mettre le patient dans un état de semi inconscience.

 

Share this :