HYPNOVR fait de l’hypnose médicale avec des casques de réalité virtuelle

HYPNOVR fait de l’hypnose médicale avec des casques de réalité virtuelle
HYPNOVR a réalisé un logiciel adapté aux casques de réalité virtuelle pour effectuer des anesthésies sous hypnose qu’elle vient de présenter au Consumer Electronics Show (CES) de las Vegas. De son côté, Galien Santé développe un modèle économique autour d’un carnet de santé en ligne.
HYPNOVR : l’hypnose médicale via des casques de réalité virtuelle

Tout a commencé en mars 2016 lors du Hacking Health Camp à Strasbourg. Les docteurs Denis Graff et Chloé Chauvin qui pratiquent tous les deux l’hypnose médicale présentent un projet innovant : utiliser un casque de réalité virtuelle pour amener le patient à un état d’hypnose. L’idée étant de faciliter l’accès à l’anesthésie sous hypnose, encore très peu utilisée. 
Récompensé par le jury, le projet se concrétise. Aux deux experts médicaux, vient s’adjoindre un expert du numérique, Nicolas Schaettel. A eux trois, ils créent la société HYPNOVR en novembre 2016. Elle développe un logiciel de réalité virtuelle capable de plonger et maintenir un patient en état d’hypnose. Trois univers visuels et quatre univers musicaux (créés par des professionnels formés en musicothérapie) sont aujourd’hui proposés aux patients lors de séquences allant de 10 minutes à 1h30, selon la durée de l’intervention et l’indication thérapeutique.
La solution HYPNOVR ne se substitue pas aux autres types d’anesthésies, elle est destinée à gérer la douleur des petits gestes médicaux, et à gérer l’anxiété pré-opératoire et la douleur post-opératoire, expliquent les fondateurs. Un premier prototype sorti au début 2017 a permis de réaliser des études rétrospectives qui ont validé le concept.

En 2018, lors d’un tour d’amorçage finalisé en juin, HYPNOVR a levé 700 000 €. Le financement a donné le feu vert à la commercialisation du logiciel en septembre dernier, sous le forme d’un abonnement mensuel comprenant un nombre de séances illimité et l’accès aux mises à jour. Le logiciel s’adapte à plusieurs marques de casques (Oculus Rift, Oculus Go et Samsung Gear VR). Le marché visé est celui des établissements de santé en France et en Europe. « Le patient a moins d’effets secondaires que sous anesthésie médicamenteuse et il récupère plus vite. Le médecin prend moins de risques et l’établissement réalise des économies », affirme Nicolas Schaettel, le président.

En 2019, HYPNOVR prévoit de lancer deux études cliniques prospectives dans plusieurs centres médicaux en Alsace, à Paris et dans l’Ouest afin d’élargir le champ d’application de sa solution. Une deuxième version du logiciel et de nouveaux univers graphiques sont également annoncés. HYPNOVR, qui emploie aujourd’hui 8 salariés, prévoit d’embaucher en 2019, mais ne souhaite pas communiquer sur le nombre de postes créés, ni sur son ambition de chiffre d’affaires, concurrence oblige…

Publié le 15/01/2019 par Traces Écrites et écrit par Julie GIORGI

https://www.tracesecritesnews.fr/actualite/le-coin-des-start-up-hypno-vr-fait-de-l-hypnose-medicale-avec-des-casques-de-realite-virtuelle-et-galien-sante-archive-les-donnees-de-sante-des-patients-134312

Share this :
En haut